Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945

Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945

Les Guilherandais-Grangeois ont répondu très largement présents à l’invitation de la commune pour commémorer le 8 mai 1945 avec notamment de nombreux jeunes. Cette mobilisation inter-générationnelle est la plus belle manière d’entretenir le devoir de mémoire.

Ce fut l’occasion pour moi de souligner la paix durable que nous a apportée l’esprit du 8 mai en Europe. Une paix durable qui pour autant ne doit pas nous bercer d’illusions et d’angélisme.

Car nous ne pouvons ignorer que l’Europe est la cible d’attaques issues d’un totalitarisme d’un genre nouveau. Nous ne pouvons ignorer que la France a été touchée dans son cœur et dans son âme au début et à la fin de l’année 2015. Nous ne pouvons ignorer que la Belgique a été touchée également avec en ligne de mire l’Europe dont elle est le centre névralgique.

Nous devons tous être vigilants et comprendre que nous sommes concernés par la guerre qui sévit loin de nos frontières et qui pourtant atteint notre pays, notre continent. 

Vigilant, notre pays l’est, à l’intérieur de ses frontières avec le plan Vigipirate et l’opération Sentinelle qui mobilise nos militaires sur notre propre sol, ainsi  qu’à l’extérieur de nos frontières, avec tous nos soldats qui combattent sous les couleurs de la France et agissent pour la paix dans le monde.

Ayons une pensée pour ces 7 000 soldats engagés sur nos opérations extérieures, de saluer leur force et leur courage, notamment ceux engagés au sein de l’opération Chammal en Irak, conduite pour lutter contre le groupe terroriste Daech, ou encore ceux engagés au sein de l’opération Barkhane  qui associe la France aux pays de la bande sahélo-saharienne, tous concernés directement ou indirectement par les actions d’Aqmi.

Ce fut donc l’occasion de les associer à l’hommage que nous rendions aujourd’hui aux soldats d’hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *