Sénateur de l'Ardèche
Maire de Guilherand-Granges

La couverture de téléphonie mobile défaillante

Comme vous le savez, nous avons à coeur, avec Jacques Genest, de défendre la ruralité; nous avons fait du dossier de la téléphonie et de la qualité du service attendu l'une des priorités de notre mandat, de trop nombreuses communes, en Ardèche comme ailleurs, étant directement impactées. 
 
Ainsi, lors de la séance du 25 juillet dernier, j'ai alerté le Ministre de la Cohésion des territoires sur l'inéquitable accès de l'ensemble des Français aux télécommunications. Lui rappelant les obligations de couverture pour l'aménagement numérique du territoire aux opérateurs titulaires de fréquence, fixé par l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes  (celles-ci mentionnent que les opérateurs doivent finaliser leur déploiement d'ici au 30 juin 2017), force est de constater malheureusement que de trop nombreux territoires ruraux subissent encore de grandes difficultés résultant du phénomène de zones dites « blanches » ou « grises », couvertes que par un seul opérateur, avec pour conséquence une couverture partielle des communes. On constate de surcroît des problèmes identiques dans la fiabilisation, par l'opérateur historique, des lignes fixes. En effet, les réseaux vieillissants manquent cruellement d'indispensables entretiens réguliers.
Conscient du problème et de cette "situation absolument insatisfaisante", le Ministre, dans sa réponse, s'est montré particulièrement volontariste, précisant qu'il s'agissait pour lui aussi d'une question prioritaire. 
 
Sensible à son écoute et à sa réponse, je prêterai une attention toute particulière à ce volontarisme affichée et aux solutions qui seront mises en oeuvre dans les mois à venir sur ce sujet essentiel pour la cohésion territoriale, tout comme l'est celui du déploiement de la fibre optique et celui de la défaillance de l'opérateur historique sur la téléphonie fixe. 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire