Défaillance du réseau de téléphonie en Ardèche : « un retour vers le futur »

clavier-telephoniqueAu Sénat ce matin, j’ai alerté la Secrétaire d’Etat chargée du Numérique sur les coupures de téléphone incessantes auxquelles sont confrontés de nombreux Ardéchois.

En effet, la couverture téléphonique en Ardèche est très inégalitaire (de 48 à 71%) et accuse un grand retard, quel que soit l’opérateur.

Prenant des exemples tout aussi récents qu’emblématiques, j’ai pointé du doigt la situation des habitants de Pranles, et en particulier ceux du hameau des Vabres qui sont restés plusieurs mois sans accès au réseau téléphonique !

Ce sont également les collectivités territoriales qui en font les frais : l'Internet empruntant les lignes de téléphone fixe, les mairies ne disposent même pas du Web pour communiquer. C’est en quelque sorte un retour vers le futur que connaissent certains Ardéchois, paralysant ainsi toute une localité.

J’ai ensuite rappelé qu’en étant actionnaire d’Orange à hauteur de 27%, l’Etat se doit de prendre ses responsabilités et de jouer pleinement son rôle d’actionnaire afin de mettre un terme à la fracture téléphonique en Ardèche et de mettre en place une véritable politique d’entretien des câbles et du réseau filaire.

La Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie m’a alors indiqué qu’elle mettrait tout en œuvre, en lien avec l’opérateur historique, pour tenter de remédier à cette situation.

Je reste néanmoins très attentif à ce sujet car il en va aussi de la sécurité des personnes.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *